Conseils-retraite.fr, votre guide de la retraite et des Maisons de retraites...
Guide de la retraite et des maisons de retraite
Menu Articles


Liens VIP
Publicité Google

Préparer sa retraite dès 50 ans

A l’heure ou les régimes de retraite Français sont plutôt malmenés, préparer sa retraite d’un point de vue financier devient une priorité, et ceux dès 50 ans, voire même avant si possible.

En effet, le montant des pensions des régimes obligatoires ne vous permettra pas de maintenir le niveau de vie que vous avez actuellement. Il est donc indispensable de se préparer une retraite complémentaire, quel qu’en soit la forme. Pour cela, plusieurs support d’épargne sont disponibles, nous vous en proposons un tour d’horizon.

- L’assurance vie : En souscrivant un contrat d’assurance vie, vous pouvez épargner à votre rythme en bénéficiant d’un cadre fiscal avantageux : à partir de 8 ans de détention, les produits de l’assurance vie seront exonérés d’impôt sur le revenu dans la limite de 4 600 € par personne et par an (9 200 € pour un couple soumis à l’imposition commune), tout contrats d’assurance vie et de capitalisation confondus. Au-delà, ils seront soumis soit au barème progressif de l’impôt sur le revenu, soit au prélèvement forfaitaire libératoire de 7,5 %. Vous pourrez récupérer votre épargne soit en capital, soit en rente.

- Le Plan d’Epargne Entreprise (PEE) : vous épargnez pendant 5 ans dans un cadre défiscalisé (intérêts et plus-values exonérés d’impôt, hors prélèvements sociaux). Ces versements volontaires peuvent être complétés par votre employeur à hauteur de 2 300 euros par an, abondement exonéré d’impôt.

- Un Plan d’Epargne Retraite Collectif (PERCO) : vous épargnez en quasi-franchise d’impôt tout en bénéficiant d’un abondement facultatif de votre employeur (pouvant aller jusqu’à 4 600 euros par an et par salarié). L’épargne est disponible dès le départ en retraite, sous forme de rente ou de capital.

- Le Plan d’Epargne en Actions (PEA) : il permet de profiter des performances des marchés financiers en bénéficiant d’avantages fiscaux importants : plus-values et dividendes exonérés d’impôt (hors prélèvements sociaux) et possibilité au bout de 8 ans de récupérer son épargne en capital ou en rente viagère défiscalisée. Il est possible d’y verser jusqu’à 132 000 euros, le double pour un couple marié. Attention toutefois, les récents événements boursiers ont démontré qu’il s’agit d’une solution présentant des risques non négligeable et demandant des connaissances financieres correctes.

- Le Plan d’Epargne Retraite Populaire (PERP) : mis en place par la Loi Fillon d’août 2003 sur les retraites, il permet d’épargner librement en déduisant dès la 1 ère année de votre revenu net global les versements à hauteur de 10 % de vos revenus d’activité professionnelle et dans la limite de 24 857 euros (plafond sécurité sociale 2007). Si vous n’avez pas atteint ce plafond une année donnée, vous pouvez le reporter sur l’une des 3 années suivantes.

- L’investissement immobilier locatif : L’investissement locatif (vous achetez un bien pour le louer à un tiers) vous permettra d’augmenter de manière avantageuse vos revenus grâce aux loyers perçus, dès lors que votre crédit est totalement remboursé. Vu les cours actuels de l’immobilier et les possibilités d’achat à cout avantageux, il s’agit d’une solution présentant moins de risques que l’épargne en actions.

Avant de prendre toute décision concernant la préparation de votre retraite, nous vous conseillons vivement de consulter différents professionnels et surtout de comparer leurs offres, en lisant bien toutes les clauses des contrats proposés, ce qui pourra vous éviter bien des déboires.




Autres articles de la rubrique


Publicité
Conseils Retraite. © Copyright 2009 - 2013 - Tous droits réservés