Conseils-retraite.fr, votre guide de la retraite et des Maisons de retraites...
Guide de la retraite et des maisons de retraite
Menu Articles


Liens VIP
Publicité Google

Solitude des seniors : adoptez un animal de compagnie

La solitude des seniors est depuis plusieurs années un problème de santé publique. Les enfants devenus grands, qui ont leur propre foyer ne sont plus en mesure de tenir compagnie à leurs parents. Si certains le vivent correctement, d’autres en revanche souffre "d’abandon". Les seniors se retrouvent alors "seuls" surtout lorsque l’un des conjoint est décédé.

La solitude n’est pas une fatalité. Comment retrouver le plaisir de profiter de la journée ? Comment ne plus se sentir dans son coin les soirées d’hiver ? Une solution existe. Avez-vous déjà songé à adopter un animal de compagnie ?

Que peut vous apporter un animal de compagnie ?

Ne dit-on pas que le chien est le meilleur ami de l’homme ? Que les ronronnements du chat permettent de se détendre ? Un animal de compagnie peut vous aider à combler une absence devenue bien trop douloureuse.

La présence d’un animal sous votre toit vous permet de commencer la journée de bon pied, avec un but. L’animal dépend essentiellement de vous, vous en êtes responsable. Il aura besoin d’être cajolé, nourri, promené et même soigné. Une dépendance qui vous fera prendre confiance en vous et vous aidera à avancer.

  • Un chien demande à être promené plusieurs fois par jour pour faire ses besoins et se dépenser. Ces promenades vous permettront de faire une activité physique sans vous en rendre compte.
  • Le chat est un animal plus indépendant et pourtant très attaché à son maître. Cajolez-le, il saura vous rendre toute votre tendresse et ronronnera à vos oreilles pendant les soirées les plus longues.
  • Que vous choisissez le chien ou le chat, il sera votre compagnie au quotidien, se rapprochera de vous dans les moments les plus difficiles mais vous aidera aussi à rythmer vos journées.

De nombreuses études démontrent que la présence d’un animal diminuait les dépressions et stimulait le comportement de personnes atteintes de certaines maladies. On constate aujourd’hui que les maisons de retraite accueillent un chien ou un chat dans leur établissement. Un animal qui va à la rencontre des résidents et qui apporte un "mieux être".

Quel animal choisir ?

On peut acheter aujourd’hui dans les animaleries beaucoup d’animaux comme les hamster, les lapins nains et bien d’autres encore. Pour rompre la solitude qui vous mine, il convient plus d’adopter un chien ou un chat.

  • Le chien est joueur, demande beaucoup plus d’attention que le chat. Il aura besoin de se dépenser plusieurs fois par jour. Vous êtes une personne qui aime "bouger" ? Grâce à lui, vous pourrez entretenir plus facilement votre forme physique et profiter du grand air. Une petite promenade au bord d’un lac avec son compagnon de route est une sortie idéale pour le moral. En cas de voyage, le chien peut vous accompagner, des solutions sont adaptées au transport des animaux.
  • Le chat est beaucoup plus "tranquille" par rapport au chien qui a besoin de bouger. La journée du chat est principalement rythmée par des micros repas, par des moments de calme avec son maître et de longues siestes. Il vous apportera assurément beaucoup de tendresse et de doux moments de détente grâce aux fameux "ronrons". En cas de voyage, il est toujours plus compliqué de se déplacer avec un chat mais ceci reste possible grâce aux cages de transport. Par ailleurs, il existe de nombreuses solutions de garde pour vous permettre de partir en toute sérénité.

L’adoption d’un animal : une décision importante

Adopter un animal demande une grande réflexion et il ne faut surtout pas la concrétiser si vous ne vous sentez pas capable de subvenir à ses différents besoins. "Adopter sans y réfléchir vraiment, c’est le risque de faire souffrir un animal qui va s’attacher à vous et de vous faire souffrir aussi ! "

Il convient avant de vous lancer dans l’aventure de faire le point sur :

  • votre situation médicale : serez-vous capable de sortir promener votre chien ou de vous lever pour lui donner à manger ? Votre santé est un critère essentiel à prendre en compte dans votre décision.
  • votre situation financière : serez-vous capable de subvenir aux besoins alimentaires et médicaux de votre compagnon ? Les animaux ont besoin d’être stérilisés et vaccinés. Les frais vétérinaires sont assez onéreux et il faut absolument prendre en compte ce critère dans votre décision. Par ailleurs, de nombreuses "mutuelles" existent pour assurer votre animal en cas de maladie et de soins vétérinaires.
  • votre logement : est-il adapté pour un animal de compagnie ? Votre logement est proche d’une route et n’est pas clôturé ? Pensez au risque que peut courir votre animal s’il s’échappe.

Vous l’aurez compris l’adoption d’un animal reste une décision importante, vous en serez responsable.

Où adopter son animal de compagnie ?

Beaucoup d’animaux sont abandonnés chaque jour et ne demandent qu’à retrouver un foyer où ils seront aimés. De nombreuses associations comme la SPA ou 30 millions d’amis vous proposent d’adopter un animal. La santé des compagnons à quatre pattes est assuré par les vétérinaires.

Vous pouvez aussi faire le choix d’adopter un chiot ou un chaton chez un particulier qui s’occupera des premiers soins vétérinaires de votre futur compagnon. Dans ce cas, vous devez être capable de l’éduquer. Le vétérinaire peut vous aider en vous donnant quelques conseils d’éducation. Par ailleurs, il existe des centres de dressage essentiellement pour chiens. N’hésitez pas à demander les tarifs.

Adopter un animal c’est accueillir un nouveau membre chez soi, un membre de la famille mais surtout trouver un "compagnon de route" avec qui la vie deviendra plus douce.




Autres articles de la rubrique


Publicité
Conseils Retraite. © Copyright 2009 - 2013 - Tous droits réservés