Conseils-retraite.fr, votre guide de la retraite et des Maisons de retraites...
Guide de la retraite et des maisons de retraite
Menu Articles


Liens VIP
Publicité Google

Tout savoir sur le testament

A n’importe quel moment de votre vie, vous pouvez rédiger un testament afin d’exprimer vos souhaits en matière de succession.

Il existe différent testaments d’un point de vue juridique.

  • Le premier est le testament olographe qui est entièrement écrit à la main. Il peut être rédigé sur une feuille de papier simple, et pour être valable, la date de la signature du testateur doit apparaître.
  • Le deuxième est le testament authentique. C’est celui qui présente le plus de garanties au niveau de la loi. Afin de rédiger ce testament, deux notaires ou un notaire assisté de deux témoins doivent être présents. Il est rédigé par le notaire lui-même et doit être ensuite signé par toutes les parties en présence dans la salle.
  • Le dernier testament est le testament mystique. Il porte ce nom car il est totalement secret. Après avoir rédigé votre lettre, vous le remettez sous une enveloppe fermée à un notaire en présence de témoins.

En ce qui concerne le testament olographe et le testament mystique, nous vous conseillons tout de même de faire appel à un spécialiste afin de s’assurer de la validité juridique de vos écrits.

Au moment de votre décès, le testament sera appliqué, mais pour être certain qu’on ne l’oubliera pas, vous pouvez le faire enregistrer au fichier central des dispositions et des dernières volontés. Une recherche est effectuée sur ce fichier à chaque décès, et dans ce cas, vous êtes sur qu’on ne passe pas à coté de vos dernières volontés. Enfin, vous pouvez à tout moment revenir sur votre testament en l’annulant et en en rédigeant un deuxième à partir du moment où vous avez encore toute votre tète.

Que pouvez vous mettre dans votre testament ? Et bien par exemple les biens que vous souhaitez léguer à une ou plusieurs personnes. Il s’agit du legs. Pratiquement, il existe plusieurs legs.

  • Le premier d’entre est le legs universel : il s’agit de léguer tous vos biens.
  • Le second est le legs à titre universel : vous ne léguez qu’une partie de vos biens.
  • Enfin le troisième est le legs particulier : vous ne léguez que des biens spécifiques.

Attention cependant, il est impossible de déshériter totalement ses héritiers directs. Si vous avez des enfants et que vous souhaitez léguer tous vos biens à une autre personne de la famille ou en dehors de celle-ci, il faut savoir que vos enfants auront le droit à une part tout de même. Le reste seulement sera légué aux personnes dont vous avez mentionné le nom de votre testament. De la même manière si vous n’avez pas d’enfants, ce sont les parents et les grands-parents qui sont prioritaires sur votre héritage.

La famille proche, parents, grands parents, enfants sont appelés les héritiers réservataires. Ils héritent obligatoirement d’une partie de vos biens. Ainsi, si vous avez un enfant, celui-ci touchera au minimum la moitié de vos biens. Si vous avez deux enfants, ils toucheront les deux tiers de vos biens, et dans le cas de trois enfants, ce sont trois quarts des biens qui leur reviendront. Quelles que soient les relations que vous avez avec vos enfants, vous ne pouvez donc pas les déshériter selon la loi.

Dans le cas où vous n’avez pas d’enfants, et plus de parents ou grands parents, c’est votre conjoint qui sera considéré comme l’héritier réservataire. Votre conjoint disposera alors d’un quart de vos biens. Dans le cas où vous avez des enfants, le conjoint n’est pas un héritier réservataire. Néanmoins il peut bénéficier d’une part disponible de vos biens si vous l’avez mentionné dans votre testament. Il peut avoir la totalité des biens en usufruit, les trois quarts en usufruit et le quart restant en pleine propriété.

Vous voyez, la loi encadre très bien les problèmes de succession, mais votre testament pourra apporter des précisions importantes sur la répartition de votre héritage, même si vous ne pouvez pas tout faire.




Autres articles de la rubrique


Publicité
Conseils Retraite. © Copyright 2009 - 2013 - Tous droits réservés